Qu’est ce que l’Edge computing en informatique et en quoi cette typologie se différencie du Cloud computing?

Un traitement en bord de réseau

L’Edge computing est un nouveau paradigme des systèmes de traitement de l’information.
Les besoins de puissance de calcul et les besoins de bande passante sur les réseaux sont en accroissement constants. De fait, le traitement de l’information en périphérie (Edge computing) apparaît comme la solution. D’ailleurs c’est celle que les acteurs du secteur privilégient de plus en plus.

Un Cloud sur-sollicité

Cette dernière décennie, le traitement des données s’est de plus en plus exporté vers le Cloud. Ceci notamment grâce aux services que proposent Amazon, Google, Microsoft. Leurs datacenters sont puissants et leurs solutions de traitement de l’information sont très demandées.
Le volume de données envoyé vers le Cloud augmente de manière exponentielle.

En conséquence, afin de soulager les réseaux, de simplifier et de fiabiliser les infrastructures, le traitement des données peut maintenant s’effectuer au plus prêt des endroits où se créent les données.
L’informatique en périphérie (Edge computing) c’est cela.

Les avantages de l’Edge computing

L’edge computing s’oppose au Cloud computing. Avant, on traitait les informations dans et par la puissance du cloud. Désormais, on déporte le traitement de l’information au plus prêt des machines qui créent les données.

Prenons un exemple : Microsoft, Amazon, Google et d’autres acteurs du marché proposent des solutions de reconnaissance vidéo basées sur l’intelligence artificielle. Des données collectées par des caméras de surveillance d’une entreprise sont envoyées à leurs services qui traitent les données et renvoient une réponse cognitive au serveur de l’entreprise.
La caméra (ou tout autre périphérique qui a besoin de traiter les données collectées) peut envoyer les données à une machine sur le réseau local (équipé des mêmes solutions disponibles sur le cloud) afin de traiter les données sans passer par le cloud, donc par internet.

L’avantage de traiter les données au plus prêt de la source est que l’entreprise qui adopte ce système réduit les coûts et fiabilise le traitement de l’information. L’entreprise reprend le contrôle sur une partie essentielle de son infrastructure : les machines qui traitent l’information. Ces machines et ces traitements ne sont plus confiés à une multinationale et la sollicitation d’un datacenter n’est donc plus nécessaire.

Notions connexes : Cloud computing, réseau neuronal, AI.

Tous nos autres articles sont disponibles sur notre page Newsletter.
Vous souhaitez en savoir plus? Contactez-nous via notre formulaire de contact ou au 02 51 99 13 03.