De nos jours, il existe de nombreuses entreprises multi sites. Pour ces entreprises, il est nécessaire de bénéficier d’une sécurisation parfaite concernant l’échanges de données entre ses différents sites géographiques. Pour cela, il existe plusieurs solutions : le VPN et le SD-WAN vous permettent de sécuriser vos échanges données.

SD-WAN-VPN

1. Qu’est ce que le SD-WAN ?

Pour commencer, précisons que le WAN (Wide Area Network) est le réseau informatique qui connecte chaque site d’une entreprise entre eux, ainsi qu’à Internet.
Sachant cela, le SD-WAN permet, grâce à un logiciel central, de construire un réseau virtuel et de centraliser tous les sites, par le biais de routeurs installés sur chacun d’entre eux. Cette solution offre aux entreprises une grande flexibilité et un contrôle plus précis de son réseau.
La sécurité des données qui circulent dans ce réseau, via l’Internet public, est assurée par un système de cryptage.

2. Qu’est ce que le VPN MPLS ?

Cette solution permet, tout comme le SD-WAN, d’interconnecter ensemble les différents sites distants d’une entreprise. Cependant, cette infrastructure se distingue par le fait qu’elle ne transite pas par le réseau Internet public, contrairement au SD-WAN. Cela qui en fait un réseau privé d’un bout à l’autre.

3. SD-WAN vs VPN MPLS

Concrètement, chacune de ces solutions revêt des avantages et des inconvénients.
Le SD-WAN offre une grande flexibilité aux entreprises, ainsi qu’une liberté de choix, ce qui permet de limiter le coût de fonctionnement. Cependant, cet avantage est contrebalancé par une plus grande complexité.
A contrario, le VPN MPLS peut sembler obsolète à cause de ses possibilités restreintes, mais elles font aussi sa force puisqu’il est bien plus simple de mise en œuvre et de gestion que son concurrent. Voyons tout cela plus en détail.

4. Les avantages du SD-WAN : la flexibilité et le coût de fonctionnement

Le SD-WAN étant basé sur une construction au sein du réseau public, il offre une liberté de choix des opérateurs. Par exemple, les sites A et B d’une société peuvent fonctionner via un opérateur X, tandis que les sites C et D de cette même entreprise seront connectés via l’opérateur Y. Le choix de l’opérateur va se faire selon les critères que l’on connaît, à savoir le coût, le débit, la localisation… Ce qui permet d’optimiser le fonctionnement et le coût pour chacun des sites.
En conséquence, malgré un investissement initial assez élevé, le SD-WAN permet de réduire ses coûts liés au réseau et de réaliser des économies.
Au-delà de ça, sachez qu’en cas de panne, toutes les lignes de l’entreprise ne seront pas coupées puisque chaque site dispose de son propre opérateur.

5. Les inconvénients du SD-WAN : la complexité de l’architecture

Le logiciel central administrant le réseau est basé sur un système de superposition : plusieurs couches sont nécessaires pour faire fonctionner le SD-WAN. L’une d’entre elles sécurise les liens Internet publics
Ce mode de fonctionnement complexe est généralement peu apprécié des entreprises qui recherchent davantage des architectures simples.
Pour les entreprises qui font le choix du SD-WAN, les connaissances nécessaires pour comprendre le fonctionnement de cette architecture et sa mise en place sont indispensables, sous peine d’être rapidement dépassées par les éventuels problèmes qui pourraient survenir. En outre, nous avons mentionné plus haut la possibilité de faire appel à plusieurs opérateurs différents. Or, qui dit multiples prestataires, dit qu’en cas de panne, il faudra prendre le temps nécessaire afin d’identifier l’opérateur concerné. A fortiori, la multiplicité des prestataires entraîne une augmentation proportionnelle des contrats et donc des coûts de gestion.
Enfin, l’utilisation du SD-WAN induit une mobilisation plus importante de la bande passante que le VPN. Pourquoi ? A cause de son système de cryptage en couches, environ 20% de la bande passante est mobilisée, réduisant ainsi celle attribuée aux flux de données.

6. La force du VPN MPLS : sa simplicité

Suite à ce que l’on vient de voir, vous comprenez la différence majeure entre le SD-WAN et le VPN MPLS. Ce dernier possède une architecture beaucoup plus simple. Il ne se base que sur une seule couche de liaisons et n’est dépendant d’aucune autre couche ou technologie. Il s’agit seulement de configurer les routeurs présents sur chaque site. Le VPN MPLS rassemble à lui seul tous les éléments nécessaires au réseau pour la transmission de données sécurisées d’un site à l’autre.
Plus concrètement, voici le récapitulatif des différences majeures entre SD-WAN et VPN MPLS. A vous de jouer : faites le bon choix en fonction des besoins de votre entreprise en termes d’architecture.

SD-WAN-VPN

Vous êtes intéressé par la mise en oeuvre d’une solution VPN? On vous en dit plus au sein de notre article Déployer facilement un VPN avec une solution clé en main.

Pour en savoir plus, vous pouvez également nous joindre via notre formulaire de contact ou par téléphone au 02 51 99 13 03.